La Prose Photo

Des histoires de photos, des poses et quelques mots

Les mains dans la terre

28 septembre 2020


Petite-fille de paysans, je suis fière de mes origines.
Voir mes grand-parents travailler les mains dans le sol m’a appris à garder les pieds sur terre.
Entre labour et labeur, j’ai des histoires à raconter à la pelle,
mais il va falloir que je pioche parmi les meilleures.

Les histoires aussi se ramassent à la pelle

Curieusement, c’est lorsque l’on a la main verte que l’on a le plus souvent les ongles noirs.
Parfois, alors que je jardine, je regarde les rangées de terre grasse sous mes ongles et les sillons colorés de mes doigts, cela me donne le sourire.
Je pense aux mains de ma grand mère, elle qui n’avait de cesse de mettre la main à la pioche.
Finalement la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre…

Le fruit du labeur

Il faut attendre les semailles et les moissons pour espérer découvrir le blé en herbe.
La culture n’est pas chose aisée.
Raisins de la colère ou fleurs du mal, sachez que pour faire prendre racine
il ne faut jamais bayer aux corneilles et toujours savoir tirer l’eau de la fontaine.
Finalement, après le blé nous pourrions planter des radis, mais saurions nous choisir entre le rouge et le noir ?

Les épis blonds dansent sous le soleil

Du pain, du vin, du fromage.
Heureux qui a du pain sur la planche et n’est pas contraint de mettre de l’eau dans son vin.
Un frugal déjeuner après l’effort, le pain fermement pétri échange des saveurs parfumées avec le vin au tanin expressif.
Mais inutile d’en faire tout un fromage d’autant que cela me rendrait chèvre !

Un bon réconfort après l’effort

Aujourd’hui, lorsque je croise sur mon chemin de vieilles fermes abandonnées,
il me semble entendre les murs raconter la vie de ceux qui y ont vécu durant des décennies.
Je pense à l’histoire de ma grand-mère,
je pense aussi à celles contées par son frère, mon grand-oncle écrivain Paul Vezinet,
dont l’un des derniers romans porte un regard sur 150 ans de vie cévenole.

Les murs nous chuchotent des histoires

« Les paysans sont sans cesse au travail et c’est un mot qu’ils n’utilisent jamais. »
Anton Tchekhov

****

Résumé du livre « Au pied de l’Aigoual », Paul Vezinet

****

Le Loir-et-Cher, Michel Delpech

6 réflexions sur “Les mains dans la terre

  1. bertri13340 dit :

    J’veux bien m’inviter, le carafon, le fromage de chèvre, le PAIN de campagne ! Waouh !

    J'aime

  2. Notre part de terre se retrouve dans les mots de cette prose.

    J'aime

  3. Dominique dit :

    Que tes photos sont belles et… vivantes !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Dominique, j’apprécie beaucoup !

      J'aime

  4. Un faible particulier pour la dernière de la série. Ce mur, cette porte, ces fenêtres hors du temps, parlent à mon âme profonde. J’ai grandi dans un village où il en subsistait de telles – ce temps est révolu : aujourd’hui plus personne ne tolère ce qui est marqué par le temps, et les patines ne sont que falsifiées dans les usines d’objets déco’. Merci pour ce bercement qui m’emplit d’une « langueur monotone », comme écrivait le Pauvre Lélian. Et c’est bien de saison, désormais…

    Aimé par 1 personne

    1. Je vous remercie pour votre commentaire plein de bon sens quant aux « vieilleries » que l’on remplace trop vite et, comble du comble, souvent par du « faux-vieux » !
      J’aime les endroits et les objets qui ont vėcu, les rayures sur une table sont un peu comme des rides sur un visage, des expressions d’instants de vie.
      Bonne journée et soyez toujours le bienvenu.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :